Mouvements antihoraires dans la magie hermétique

Dans plusieurs groupes ésotériques de tradition occidentale ainsi que dans le néo-paganisme, le mouvement dans le sens horaire est considéré comme force positive et créative, pendant que le sens antihoraire est négatif et destructeur. Cette croyance découle d’une tentative d’harmonisation avec le rythme naturel de notre étoile, le soleil – qui vu de l’hémisphère nord se déplace à droite – il naît (se lève) à l’Est (l’Orient, du latin oriens (« levant, orient »), participe présent de orior (« naître, surgir, se lever, paraître »)), se déplace et atteint le Sud à midi (verticalité) et se couche (meurt) à l’Ouest(Occident). Pour ces traditions, l’énergie positive est invoquée dans le sens horaire – l’énergie négative est bannie dans le sens antihoraire – protégeant ainsi les personnes se trouvant dans le cercle ainsi tracé.

sunwise_circle_cast

L’observance de ce phénomène naturel et le désir de s’harmoniser avec ce dernier, nous vient des pratiques chamaniques des indigènes de l’hémisphère Nord. Cependant, il est important de comprendre que ce concept de directionnalité ne s’applique qu’aux personnes vivant sous ces latitudes. Plus nous nous avançons vers les tropiques, le pôle céleste se rapproche de plus en plus près de l’horizon et l’arc solaire se trouve juste au-dessus de nos têtes, rendant ainsi notre directionnalité de moins en moins horaire. Aux latitudes méridionales (hémisphère sud), notre héros solaire est vu se déplaçant dans le sens antihoraire.

lat551lat351

Europe du Nord, Lat. 50°                                           Afrique du Sud, Lat. -30°

Les traditions hermétiques nous viennent d’Égypte via la Grèce. Elle vise à faire revivre à l’initié l’allégorie de la caverne, le mythe d’Isis et Osiris, le mythe d’Hadès et Perséphone (lire Mercure: passerelle vers les cieux) – harmonisations aux phénomènes naturels et astronomiques au cours d’une journée ou d’une année.

isis

Comme nous l’avons démontré ci-dessus, ces phénomènes sont sujets à la latitude des praticiens. Nous remarquons dans les PGMs (Papyri Graecae Magicae) que les hermétistes de l’époque n’avaient pas ce concept de sens horaire ou antihoraire – cela va nous paraître surprenant pour nous, qui sommes familier aux rituels des loges hermétiques du 19ème siècle – loges ayant adopté les pratiques des peuples nordiques aux côtés des symboles issues des magiciens gréco-égyptiens. Nous rencontrons de nombreux rites dans les PGMs qui sont en complète opposition en termes de directionnalité – là où nous pouvions nous attendre à une correspondance solaire [1] nous trouvons le contraire. Par exemple, nous trouvons un rite de soumission et de destruction ayant les noms de pouvoir écrits dans le sens horaire autour du talisman (PGM V.304-369) de même une amulette protectrice (PGM VII. 579-590) avec les noms de pouvoir écrits dans le sens antihoraire.

 

directionality_comparison

Ces paradigmes de directionnalité contradictoires nous sont dévoilés quand nous examinons en profondeur les PGMs afin de déterminer comment ils abordaient les points cardinaux. Ces points cardinaux ne sont mentionnés que dans deux types de textes: 1) Invocation d’une divinité, ou 2) Instructions pour l’établissement un espace sacré.

Le tableau ci-dessous résume tous les rites des PGMs (et PDMs, Papyri Demoticae Magicae) qui mentionnent explicitement les quatre points cardinaux.

PGMs Type Mouvements Directionalité
PGM II. 64-183 Invocation Nord – Sud – Ouest – Est Croix
PGM IV. 2145-2240 Invocation Ouest – Est – Sud – Nord Croix
PGM IV. 3172 – 3208 Espace sacré Est – Sud – Nord – Ouest H | AH
PGM VIII. 1-63 Invocation Est – Ouest – Nord – Sud Croix
PGM XIII. 343-645 Espace sacré Est – Sud – Nord – Ouest H | AH
PGM XIII. 734-1077 * Espace sacré Est – Nord – Ouest – Sud Antihoraire
PGM XIII. 734-1077 * Espace sacré Est – Sud – Ouest – Nord Horaire
PDM XIV. 239-295 Invocation Sud – Nord – Ouest – Est Croix

* Dans PGM XIII. 734-1077, l’établissement de  l’espace sacré se passe  en deux étapes (AH=Antihoraire puis H= Horaire), voir ci-dessus.

Nous déterminons la directionnalité en remarquant les mouvements effectués – sens horaire (Est-Sud-Ouest-Nord), sens antihoraire (Est-Nord-Ouest-Sud) – en croix ou une combinaison de sens horaire et antihoraire. Il est aussi à remarquer une directionnalité qui suggère un système formalisé selon l’intention de l’opérateur :

  • Invocations d’une divinité aux 4 points cardinaux en réunissant les quadrants par paire opposée. C’est une formule efficace et commune que l’on retrouve dans les incantations magiques – le centre étant le point d’union des antipodes, directions opposées.

Venez à moi! Vous qui êtes maître au-dessus de la terre et sous la terre, vous qui regardez vers l’ouest et l’est et contemplez le sud et le nord, ô maître de tous, Aion de Aions!

– PGM IV. 2195

  • Pratiques utilisées pour délimiter et activer l’espace sacré où doit se dérouler le rituel – nous trouvons seulement trois exemples de tracé de cercle dans les PGMs, utilisant une combinaison de sens horaire et antihoraire!

Dans le rite d’oracle, demande de rêve (PGM IV. 3172-3208) et dans le rite de clôture (PGM XIII. 343-646), le praticien aborde les points cardinaux dans le sens horaire de l’Est vers le Sud, puis se dirige vers le nord avant de se déplacer dans le sens antihoraire à l’Ouest. Dans le Rite de l’Heptagramme, ouverture  (PGM XIII. 734-1077), deux cercle (360º) sont effectués – l’un dans le sens antihoraire et l’autre dans le sens horaire – les instructions du papyrus sont indubitables et instruit le praticien de tourner dans les deux sens. [2]

pdm

Heureusement que dans le Corpus Hermeticum, il nous est expliqué le contexte astronomique derrière telles pratiques. Dans le livre II, Hermès explique la philosophie derrière le principe de mouvements antihoraires à Asclépios. [3]

  1. Dialogue universel d’Hermès et d’Asclépios

Hermès : tout ce qui est en mouvement n’est-il pas mû dans quelque chose et par quelque chose ? Asclépios : Très certainement !  Hermès : Ici, Asclépios, il n’est pas question d’un même mouvement, mais d’un mouvement en sens inverse. Car ces sphères ne sont pas mues dans le même sens, mais en sens inverse. Cette inversion donne au mouvement un point d’équilibre fixe, car la résultante des mouvements en sens contraire se manifeste en ce point par une immobilité.   –Corpus Hermeticum, Livre. II

Et, encore une fois dans le chapitre suivant:

Parce que les sphères en état de péché sont mues en sens inverse de la sphère sans péché, elles sont mues dans ce mouvement inverse, par le point d’équilibre fixe, autour de la sphère offrant une résistance. Et il ne peut pas en être autrement. Tu vois, ici, les constellations de la Grande et de la Petite Ourse, qui ne se lèvent ni ne se couchent mais tournent autour du même point : crois-tu qu’elles soient en mouvement ou immobiles ?- Corpus Hermeticum, livre. II

Ceux qui ont pratiqué ces rituels, nous parlent de cette immobilité – équilibre résultant de deux mouvements évoqués. Quand ces rituels sont exécutés correctement – on a la sensation être au centre – calme, au milieu d’une tempête d’énergie. Cette sensation est encore plus prononcée lorsque cette pratique est alignée sur les mouvements dans les cieux.

Les explications du Corpus Hermeticum tournent (jeu de mots) autour d’un point fixe – le pivot autour duquel tous les corps célestes semblent tourner. Il s’agit sans aucun doute de l’axe du pôle nord – en effet c’est ici où le principe du mouvement horaire et antihoraire est le mieux exemplifié.

Comme Hermès nous dit dans le Livre II, quand le soleil, la lune et les planètes tournent chaque jour autour du pôle dans un sens (mouvement antihoraire) – les étoiles tournent dans le sens opposé (mouvement horaire) achevant leur rotation complète chaque année. Il exprime ainsi une vue géocentrique des mouvements dans un système héliocentrique – perception faite à partir de la planète Terre – rotation journalière sur elle-même et de son orbite annuelle autour du Soleil définissant le mouvement horaire et antihoraire comme principes transcendants.

celestial_pole

Personnellement, je suis persuadé que l’axis mundi, le pôle céleste mérite beaucoup plus d’attention et études dans les traditions magiques Hermétiques car il est une passerelle vers de nombreux mystères. Dans sa très lente rotation antihoraire autour du l’écliptique (~ 1º tous les 72 ans), il nous dévoile un autre cycle de mouvement antihoraire, le cycle de précession des équinoxes (~25.950 ans). [4] Ce cycle se manifeste par la constellation Draco (Gr. Δρακον) glissant lentement dans le sens horaire autour du pôle nord. [5]. Dans le monde antique, la connaissance de ce cycle était considérée comme une source extraordinaire d’énergie ésotérique car elle représentait une puissance plus grande que celles des planètes visibles et des étoiles fixes – bien au-delà des limites de l’expérience humaine. [6]

Pour les magiciens de l’antiquité, le pôle céleste était considéré comme le portail menant au divin. En tant que tel, il est normal que dans le rite d’ouverture de l’Heptagramme – rituel que nous trouvons dans les PGMs, l’accent est mis sur ce quadrant – la divinité polaire est invoquée directement:

Inspire et par votre exhalation ?, déclamez : Gardien du pôle, celui qui est en vous ? – accomplissez pour moi la chose XX. – PGM XIII. 843

Annotations :

  1. Hans Dieter Betz (ed) The Greek Magical Papyri in Translation & Demotic Spells (Chicago, IL: University of Chicago Press, 1992).
  2. Tony Mierzwicki Graeco-Egyptian Magic: Everyday Empowerment (Stafford, UK: Megalitica Books, 2006). Mierzwicki donne plus de détails sur les mouvements accomplis durant ces rituels.
  3. Le corpus hermeticum : http://frequentiels.com/wp-content/uploads/2015/10/Corpus-Hermeticum.pdf ou http://remacle.org/bloodwolf/erudits/hermestrismegiste/livre2.htm
  4. Lire: Chronos l’éternel.
  5. Lire: Un serpent dans le jardin.
  6. David Ulansey The Origins of the Mithraic Mysteries: Cosmology and Salvation in the Ancient World ( Oxford University Press, 1991)

 

 


Thanks to Leonardo Drakon – You can read the original English version at : http://voces-magicae.com/2014/11/28/countermovement-in-hermetic-magic/

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s